Cordulie splendide (La)

Macromia splendens (Pictet, 1843)

Ordre : Odonata Famille : Macromiidae Genre : Macromia

  • 559
    observations

  • 114
    communes

  • 136
    observateurs

  • Première observation
    1960

  • Dernière observation
    2018

Agde - Agonès - Aimargues - Alès - Anduze - Aubais - Aujac - Bagnols-sur-Cèze - Bessan - Bessèges - Béziers - Bordezac - Branoux-les-Taillades - Brenas - Brignac - Brissac - Camplong-d'Aude - Canet - Castelnau-de-Guers - Castelnau-le-Lez - Causse-de-la-Selle - Cazilhac - Cazouls-d'Hérault - Cendras - Ceyras - Chambon - Chamborigaud - Chusclan - Clapiers - Colombières-sur-Orb - Corbès - Cucugnan - Cuxac-d'Aude - Duilhac-sous-Peyrepertuse - Fabrègues - Florac - Florensac - Gagnières - Génolhac - Gignac - Greffeil - Ispagnac - Labastide-en-Val - Lacoste - Ladern-sur-Lauquet - Lagrasse - La Roque-sur-Cèze - Lasalle - Laval-du-Tarn - Lecques - Le Pompidou - Les Salles-du-Gardon - L'Estréchure - Lignan-sur-Orb - Lunel - Malons-et-Elze - Marsillargues - Méjannes-le-Clap - Mialet - Molezon - Mons - Montbrun - Montferrier-sur-Lez - Montpellier - Olargues - Pégairolles-de-Buèges - Peyremale - Pézenas - Pied-de-Borne - Pourcharesses - Pouzols - Prades-le-Lez - Prévenchères - Puéchabon - Quézac - Quissac - Ribaute - Ribaute-les-Tavernes - Robiac-Rochessadoule - Rochegude - Roquebrun - Roquedur - Saint-André-de-Majencoules - Saint-André-de-Sangonis - Saint-Brès - Sainte-Cécile-d'Andorge - Sainte-Enimie - Saint-Étienne-Vallée-Française - Saint-Georges-de-Lévéjac - Saint-Guilhem-le-Désert - Saint-Jean-de-Buèges - Saint-Jean-de-Fos - Saint-Jean-de-la-Blaquière - Saint-Jean-du-Gard - Saint-Julien-de-la-Nef - Saint-Laurent-d'Aigouze - Saint-Martin-de-Londres - Saint-Nazaire-d'Aude - Saint-Paul-la-Coste - Saint-Pierre-des-Champs - Saint-Privat-de-Champclos - Saint-Sériès - Saint-Thibéry - Salinelles - Sanilhac-Sagriès - Sardan - Sénéchas - Sommières - Soustelle - Thoiras - Vieussan - Villefort - Villemagne-l'Argentière - Villetelle

2014 Ecoo - Albert Ludovic - Altasserre Corinne - Anglio Grégory - Anonyme Anonyme - Aubin Guillaume - Auvray Camille - Baffie Philippe - Bakker Theo - Balanca G. - Barataud Julien - Barszezak Frédéric - Bastide Luc - Berger Laurent - Bernier Christophe - Bizet Daniel - Blanchon Yoann - Boudot Jean-pierre - Brepson Loic - Bres Emilie - Breton François - Briola Maxime - Capon L. - Carrere Vincent - Castano Sebastien - Chambole J. - Chaussadas J.c. - Chazalmartin Samuel - Christophe F - Christophe Florian - Cornieux Etienne - Courmont Lionel - Cuenin Christophe - Dagonet Thomas - Dallard Roland - De Knijf Geert - De_geert Knijf - De_visscher Mn - Deliry Cyrille - Delmas David - Demay Jérémie - Demesse Marion - Demolder Heidi - Devoucoux Pierrick - Dieu Edouard - Dolbeau Xavier - Dommanget Jean-louis - Dramard Jean-michel - Dupre Fabrice - Ecoo 2014 Post Congress Team - Fabre Pierre-henri - Faton Jean-michel - Ferries Louis - Fonteneau André - Foxonet Hugo - Francois David - Février Jérémie - Gabant Pauline - Gauquie Benoit - Gaymard Maxime - Grand Daniel - Guenel Nathalie - Henniaux Clément - Hentz Jean - Hentz Jean-laurent - Hill Benjamin - Ichter Jean - Jacquier Cedric - Jansen Johannes - Jomat Emilien - Jourdain François - Joyaux Karen - Juliand C. - Juliand P. - Jullian Rémi - Kernel Bertrand - Kernel Jean-yves - Knijf (de) - Kompier Tom - Krieg-jacquier Régis - Le Merrer Camille - Leal Xavier - Lejeune Romain - Lemarchand Cédric - Lepine Fabien - Lohr Mathias - Louboutin Bastien - Marger Jean-paul - Medard Pascal - Menut Thomas - Meurgey F. - Meurgey François - Mirouze Emanuelle - Monchaux Geoffrey - Médard Pascal - Nabholz Benoit - Nicouleau J.l. - Observ Observ - Paraire Christophe - Parayre C. - Parayre Christophe - Pelozuelo Laurent - Pianalto Sylvie - Polette Pierre - Pont Lionel - Poujol Audrey - Rafton Thibault - Ramond Vincent - Reyt Sylvain - Riou Ghislain - Rondeau Alexis - Rouschmeyer Laurent - Rufray Xavier - Réal Laurence - Sala André - Sannier David - Scher Olivier - Schmale Karsten - Schrijvershof Paul - Seguin Marc - Seon Jean - Soustelle Cyril - Spanneut Laurent - Sulmont Emeric - Theveny Bernard - Tillo Stéphan - Uboni Costanza - Vanapelghem Cédric - Vanappelghem Cédric - Vaslin Matthieu - Veyrat Cécile - Visscher(de) M.n - Vollot Benjamin - Vorsselmans Frans - Wienhofer M. - Wienhofer Mathias

Informations sur l'espèce

Macromia splendens est la seule espèce du genre Macromia présente en France. Cette grande libellule a de grands yeux vert brillant. Son thorax vert métallique est orné de deux grandes bandes jaunes sur le côté. Deux taches jaunes symétriques sur le front sont bien visibles. L’abdomen est noirâtre avec un anneau jaune sur le deuxième segment abdominal chez les deux sexes. La femelle a des marques jaunes médiodorsales jusqu’au septième segment abdominal. Chez le mâle, S5 et S6 sont entièrement noirs. L’abdomen est élargi au niveau de S7 à S9, avec une tache jaune dorsale sur S7 et S8. Enfin, l’espèce a des pattes très longues.

Période de vol : De fin mai à mi-août.
Période de reproduction : principalement en juillet.
Les adultes peuvent s’éloigner à plusieurs kilomètres de leur habitat. Les mâles volent longuement le long des rives, en parcourant des va-et-vient permanents. Ils sont agressifs envers leurs semblables et les autres espèces d’odonates. Ils ne paraissent pas être territoriaux.
La majorité des accouplements sont réalisés à bonne distance de l’eau. Les femelles pondent, seules, à la surface de l’eau, dans des zones abritées et calmes. Elles sont généralement très discrètes.
Les œufs éclosent environ 20 jours après la ponte et la phase larvaire dure 2 ans. Les larves se tiennent à proximité des rives entre 30 et 150 cm de profondeur enfouies dans la vase ou le limon, à des endroits calmes et ombragés. Elles sont plus actives la nuit.
L’émergence se déroule tôt le matin et les exuvies peuvent être trouvées jusqu’à 3 ou 4 mètres au dessus de l’eau.
 


La Cordulie (ou Macomie) splendide est « en danger d’extinction » en France, « Vulnérable » en Europe en au niveau mondial notamment du fait de son aire de répartition très réduite. L’espèce est vulnérable à la pollution et à l’aménagement des cours d’eau (déboisement des ripisylves, rectification et artificialisation des cours d’eau et de leurs berges, exploitation des granulats dans le lit mineur). Le déboisement, qui supprime ses zones de chasse et la raréfaction de ses proies (pesticides, pollution, banalisation des habitats rivulaires…) constituent aussi des menaces sérieuses. n.

Liste rouge mondiale (http://www.iucnredlist.org) : VU (« Vulnerable = vulnérable)
Liste rouge européenne (Kalkman et al., 2010) : VU en Europe et dans l’Union Européenne des 27, populations en déclin.
Liste rouge des libellules du Bassin méditerranéen (Riservato et al., 2009) : VU
Liste rouge des Odonates de France métropolitaine (Dommanget et al., 2009) : EN (« Endangered » = En danger)
 

La Cordulie splendide est une espèce endémique du sud-ouest de la France et de la péninsule Ibérique. Dans notre pays, l'espèce est essentiellement présente dans trois régions : l'Aquitaine, le Languedoc-Roussillon et le Midi-Pyrénées. Elle semble la plus abondante dans les départements du pourtour méridional du Massif Central : Ardèche, Gard, Hérault, Aveyron. Dans les autres départements du Languedoc-Roussillon, l'espèce semble rare dans l'Aude et assez rare en Lozère (gardons cévenols, vallée du Tarn).
C'est une espèce vivant à une altitude inférieure à 500 m en France. Elle affectionne tout particulièrement les eaux faiblement courantes, ensoleillées et bordées par une abondante végétation (secteurs calmes des grandes rivières aux berges boisées) bien qu'on puisse également la trouver au niveau de grands réservoirs à niveau d'eau variable (retenues hydro-électriques) et de petits ruisseaux comportant des vasques relativement profondes.
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles