Lestes virens (Charpentier, 1825)

Ordre : Odonata Famille : Lestidae Genre : Lestes
1 taxon(s) inférieur(s) agrégé(s) sur cette fiche

  • 194
    observations

  • 86
    communes

  • 87
    observateurs

  • Première observation
    1987

  • Dernière observation
    2017
Coc - 2014 Ecoo - Anglio Grégory - Anonyme Anonyme - Barataud Julien - Bernier Christophe - Berthelot Stéphane - Blanchon Yoann - Bonnemaison Mathieu - Bourgeois Bonhoure Carine - Brepson Loic - Bruno Le Roux - Cambon Flavien - Chiffard Jules - Cogard Collectif - Courmont Lionel - Cramm Patrice - Crebassa Jason - Deliry Cyrille - Descaves Bruno - Dramard Jean-michel - Fadda Sylvain - Fleith Patrick - Flp - Gaunet Aurélien - Gendre Thomas - Genoud David - Giraud Alain - Gitenet Pierre - Guerard Marie - Hentz Jean-laurent - Houard Xavier - Iparraguirre Laurent - Jaulin Stéphane - Jourdain François - Juliand Pierre - Jullian Rémi - Kabouche Benjamin - Kreder Marine - Laurents Guilhem - Lavergne François - Le Merrer Camille - Le Pommelet Eve - Legendre François - Lepine Fabien - Lienhard Françoise - Louboutin Bastien - Malafosse Jean-pierre - Meunier Charlotte - Molina James - Nabholz Benoit - Olioso Georges - Ouvrard Etienne - Parayre Christophe - Pennacchiotti Stéphane - Perrin William - Petitot Maud - Peyrard Morgan - Plassart Clémentine - Poujol Audrey - Pratz Jean-louis - Quivrin Maximilien - Rafton Thibault - Rancilhac Loïs - Reyt Sylvain - Rondeau Alexis - Ronne Charlotte - Rufray Xavier - Sannier David - Sardet Eric - Sautet David - Scher Olivier - Seon Jean - Soustelle Cyril - Spanneut Laurent - Suisse Thibaut - Terrier Francine - Tillo Stéphan - Tixier-inrep Danièle - Torreilles Gerard - Trevidic Olivier - Valero Marie José - Vaselli Françoise - Vizcaino Daniel - Vizcaino Françoise - Walsh John - Wirrig Marie

Informations sur l'espèce

Son corps est vert métallique avec une pulvérulence bleue entre les ailes et à l'extrémité de l'abdomen seulement chez les mâles matures. L'occiput est bicolore, de couleur vert sur le dessus, et jaune clair dans la partie inférieure. Les ptérostigmas sont uniformément bruns.

Deux sous-espèces se distinguent :

L.v.virens : Le trait jaune dorso-latéral des sutures thoraciques humérales est large et atteint la base des ailes postérieures.

L.v.vestalis : Le trait jaune dorso-latéral des sutures thoraciques humérales est toujours interrompu avant la base de l'aile chez les mâles.

Dans la région, il peu arriver que les oeufs éclosent dès l'automne, lorsque la température est douce. Les oeufs sont pondus dans la partie aérienne des tiges d'hélophytes, pas systématiquement proches de l'eau,

La phase larvaire dure 2 à 3 mois, celle-ci aime la chaleur du soleil et se tiennent à faible profondeur sur des supports végétaux.

Les émergences sont un peu plus tardives, que chez le Leste sauvage. Le comportement territorial est assez peu marqué chez ce leste. Lors de la phase de maturation qui dure près d'un mois, les imagos sont erratiques et se rencontre en lisière de bois, dans les clairières, et les chemins forestiers.


Les principaux risques concernant cette espèce tiennent dans les menaces qui pèsent sur les milieux de développement larvaire. Le comblement des mares a fortement impacté sa population, ainsi que le fauchage intempestifs des bords de plan d'eau.

Espèce des eaux stagnantes peu profondes, comme des mares, des lavognes, lagunes saumâtres, étangs et lacs bordés de roselières.
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles