Moiré provençal (Le), Moiré de Provence (Le)

Erebia epistygne (Hübner, 1819)

Ordre : Lepidoptera Famille : Nymphalidae Genre : Erebia

  • 115
    observations

  • 16
    communes

  • 25
    observateurs

  • Première observation
    1947

  • Dernière observation
    2017
Balança Gilles - Bernier Christophe - Bernon Jean-marc - Bouchet Michel-ange - Brissaud Adeline - Daloz Aurélien - De Puységur K. - Delmas Sylvain - Desnos Alain - Gaillard Raymond - Girardin Sébastien - Guilloton Jean-alain - Jacquet Karine - Legendre François - Legrand Aymeric - Lejeune Romain - Louboutin Bastien - Migeon Alain - Paloc H. - Pirsoul Lionel - Rondeau Alexis - Sannier Mathieu - Seguin Cédric - Soustelle Cyril - Tillo Stéphan

Informations sur l'espèce

Adulte : Erebia assez caractéristique avec une tache fauve dans la cellule et une bande postdiscale jaune sur l’aile antérieure, rougeâtre sur l’aile postérieure.

Chenille : La chenille est brune, puis elles peuvent aussi être vertes quand elles sont mâtures.
 

Activité et cycle de développement :
Cette espèce est monovoltine. C’est le seul papillon très foncé, à voler au début du printemps sur les pelouses calcicoles des causses. Les populations sont très localisées mais peuvent être abondantes.
- Les chenilles s’alimentent au printemps, estivent en été puis reprennent leur activité à l’automne avant hibernation.
- Cet Erebia très précoce vole de mars à mai.

Régime alimentaire :
Les chenilles se nourrissent de Fétuques du groupe ovina.
 


Menaces avérées :
•    Fermeture des habitats du fait de la déprise agricole ;
•    Aménagements lourds sur ces habitats.

Cette espèce supra-méditerranéenne, s'observe au sein de pelouses sèches, landes ouvertes, clairières et boisements clairs, principalement entre 500 et 1000 m d'altitude.
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles