Azuré du Trèfle (L'), Petit Porte-Queue (Le), Argus mini-queue (L'), Myrmidon (Le)

Cupido argiades (Pallas, 1771)

Ordre : Lepidoptera Famille : Lycaenidae Genre : Cupido

  • 133
    observations

  • 63
    communes

  • 39
    observateurs

  • Première observation
    1942

  • Dernière observation
    2017
Albert Ludovic - Aleman Yves - Bator David - Bizet Daniel - Brepson Loic - Bruno Le Roux - Chaillou Anthony - Courmont Lionel - Crebassa Jason - Crozet Jean - Derreumaux Vincent - Dufay C. - Escudié Pascal - Essayan R. - Fonteneau André - Gaillard Raymond - Gardien Stéphane - Gaunet Aurélien - Genoud David - Gilot Fabien - Guilloton Jean-alain - Hentz Jean-laurent - Herry Charlotte - Iparraguirre Laurent - Jaulin Stéphane - Jomat Émilien - Leblanc Olivier - Maillotte Célia - Meunier Charlotte - Rey Gaëtan - Riols Romain - Robineau Lucette - Robineau Marceau - Rondeau Alexis - Sala André - Sauvage Alain - Vizcaino Daniel - Vizcaino Françoise - Vorsselmans Frans

Informations sur l'espèce

Le dessus du mâle est de couleur bleu foncé bordé de noir, alors que la femelle est de couleur brun noir, parfois suffusé de bleu à la base. Le revers des ailes est semblable chez les deux sexes, des lunules oranges caractéristiques de l'espèce sont présentes au niveau des ailes postérieures.

Les oeufs sont pondus de façon isolée sur les inflorescences de certains trèfle, comme Trifolium repens ou T. pratense, La chenille est visible à partir du mois de mai, jusqu'au mois d'avril de l'année suivante, sur les fleurs et les gousses de la plante hôte. Les chenilles matures de la dernière génération deviennent brun-rouge avant d'entrer en hibernation. Au printemps, elles ne se nourrissent pas mais boivent la rosée, jusqu'à la nymphose.

Les imagos volent d'avril à octobre, en 3 générations dans le sud de la France. La première génération est beaucoup moins abondante que les suivantes.


La régression de l'Azuré du Trèfle est sans doute liée à celle des cultures de Trèfles et des prairies maigres.

Les prairies humides et mésophiles, les marais, les landes à bruyères et les champs de trèfle jusqu'à 800 m d'altitude, constituent les différents milieux occupés par l'Azuré du Trèfle.
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles